Quand l’Académie récompense l’écriture inclusive

Qui l’eût cru ?
On a un petit scoop.
L’Académie française a décerné son prix du livre d’histoire 2023 à un bouquin intelligemment rédigé en écriture non sexiste (#inclusive😱🤣)
Il s’agit de l’excellent Métiers de rue. Observer le travail et le genre à Paris en 1900.

Un livre à la croisée de l’histoire et des études sur le genre, qui interroge l’occupation de l’espace public, sa surmasculinité, etc.

Le prix : academie-francaise.fr/juliette-rennes

L’ouvrage primé de Juliette Rennes (riche iconographie) s’intéresse à tous les métiers « qui exposent, à différents degrés, celles et ceux qui les exercent aux aléas du climat, au regard public et à la surveillance de la police »

Détails, sommaire 👇
ehess.fr/fr/ouvrage/m%C…

L’Académie française, qui avait redouté un « Péril Mortel » pour la langue, vient donc de se dédire et reconnaitre qu’il est stylistiquement pertinent de lever toute ambigüité du masculin en le réservant aux groupes d’hommes (les cochères n’étaient pas des cochers).

En cette période où on a vu revenir au Sénat des débats sur le point médian posés dans les mêmes termes qu’en 2017, la volteface de l’Académie ne manque pas d’intriguer. Le prix sera remis en public le 30 novembre 🍿 !