« Je fus » ✅ / « j’ai été » ❌… 🤔

Ah si seulement Gabriel Attal avait dit « Oui, je fus à l’école privée », comment tout le monde aurait trouvé ça beaucoup plus stylé !
Petite explication de texte : pourquoi « je fus » ça passe mais « j’ai été », ça fait moins classe ? ⬇️

Pour commencer, cela fait longtemps que les grammairiens oscillent entre une différence de sens et une différence de registre de langue entre « avoir été » et « être allé ». Mais en 1694, l’Académie française n’y voyait pas une « faute ».

« Estre, se met aussi pour aller en quelque endroit. Il a esté deux fois à Rome. Il fut en Italie par terre. En ce sens, il ne se met jamais qu’au parfait. » (Académie française, 1694)

Changement de ton en 1935 :

« Dans la langue familière, il signifie Aller, se rendre. Avez-vous été à Paris la semaine dernière ? »

D’après l’Académie, « avoir été » serait désormais associé à la langue familière. Pourquoi ? Il faut leur poser la question…

« Il semblerait ainsi qu’on soit passé d’une opposition sémantique, ou en tout cas d’une alternance vue comme porteuse de sens, à une opposition de registre, avec stigmatisation de l’une des variantes. »

Pour plus de détails, voir Glikman et Patard : shs-conferences.org/articles/shsco…