Grave bien

D’un point de vue grammatical, quelle différence y a-t-il entre « j’aime fort quelqu’un » et « j’aime grave quelqu’un » ? Vous trouvez sans doute que « fort » c’est classe alors que « grave » c’est relâché ? Et si au contraire c’était un enrichissement ?
Un petit billet rempli d’amour ! ⤵️

Quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit que « fort » fonctionne comme un adverbe :

Elle a fort grandi.
Je suis fort amoureuse aujourd’hui.

En plus de ses emplois en tant qu’adjectif :

Une odeur forte.

Et pour « grave » ?

Ben, c’est la même chose !
« Grave » est au départ un adjectif qui s’est étendu à des contextes d’adverbe :

Il a grave changé.
Il est grave beau.

Mais alors pourquoi « fort » ça sonne juste voire recherché (c’est fort bien dit) alors que « grave » ça fait grave négligé ?

Réponse : c’est surtout une question de point de vue et non de grammaire. « Fort » adverbe est plus ancien que « grave ». « Grave » suit en réalité le même chemin grammatical que « fort ».
En ce sens, on pourrait se dire qu’il s’agit d’une richesse plutôt qu’un appauvrissement.