Amandjine mange à la cantchine

Le 11 janvier, le journal Libération a publié un entretien avec Maria Candea pour comprendre d’où venaient des prononciations comme Amandjine et cantchine. Cet entretien est à retrouver à cette adresse : https://www.liberation.fr/lifestyle/amandjine-mange-a-la-cantchine-laffrication-nouveau-tchic-de-langage-des-ados-20240111_APTI4UMQLFBMFHR3DVLOTACFWU/

Cet article a suscité de nombreuses réactions et une large couverture médiatique avec notamment une tribune de Michel Launey expliquant qu’il s’agit de ce que l’on appelle la palatalisation et que cela se rencontre dans toutes les langues parlées du monde. Bref, que ce n’est pas à proprement parler une innovation. D’ailleurs, de nombreux mots en français contemporains ont évolué à partir de ce phénomène de palatalisation. Il en va ainsi du mot action qui vient du latin actio (prononcé comme un T) qui est sans doute passé par actchio avant de donner action (prononcé comme un S).

À écouter aussi la chronique de Julie Neveux sur France Inter dans l’émission Grand bien vous fasse et la chronique de Victor Dekyvère dans l’émission C l’Hebdo sur France 5 avec de nouveau Maria Candea.